Vote favorable de l’Assemblée pour Stop Covid

Vote favorable de l’Assemblée pour Stop Covid

A l’issue d’un long débat politique, l’Assemblée nationale a donné ce mercredi son feu vert au déploiement de l’application StopCovid à 338 voix contre 215.

L’objectif de l’application est d’identifier les chaînes de contamination du virus et d’ainsi prévenir les personnes qui ont été en contact étroit avec un malade pour qu’elles puissent de faire tester et être prises en charge très tôt. StopCovid s’inscrit dans la stratégie globale de lutte contre l’épidémie, là où les gestes barrières atteignent leurs limites.

L’application est jugée utile par les professionnels de santé et a reçu le feu vert de la CNIL, qui estime que l’outil présente des garanties suffisantes et qu’elle respecte les différentes dispositions législatives relatives à la protection de la vie privée.

StopCovid se fonde en effet sur 4 piliers qui garantissent le strict respect de nos libertés : volontariat, anonymat, caractère temporaire et transparence.

L’installation de l’application se fera sur la base du volontariat et du consentement libre et éclairé. Elle pourra être désinstallée à tout moment.

L’anonymat des utilisateurs sera garanti grâce à des pseudonymes éphémères, et aucune identification ne sera possible. De plus, StopCovid n’utilise pas la géolocalisation des smartphones.

L’utilisation de l’application sera limitée à la période de crise sanitaire et n’a pas vocation à perdurer. Les données des utilisateurs seront également supprimées au bout de 15 jours.

Enfin, par souci de transparence démocratique, le code source de StopCovid est d’ores-et-déjà disponible au grand public, pour que les codeurs vérifient la conformité et le bien-fondé de l’application.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.