Retour sur le Conseil de Paris

Retour sur le Conseil de Paris

Le Conseil de Paris du mois de mars vient de se clore.

Présentation du plan biodiversité. Pas moins de 30 actions pour remettre la nature dans la ville, protéger la faune, développer la flore ont été proposées.

La volonté des parisiens est clairement affichée depuis plusieurs années : retrouver la nature dans leur vie de tous les jours, pour leur santé et pour la planète.

Soucieux des questions environnementales et mobilisés pour la préservation de la nature, nous avons voté pour ce plan proposé par la Maire de Paris.

Notre positionnement politique étant clairement de soutenir le gouvernement et la majorité présidentielle au sein du Conseil de Paris, le groupe “Démocrates et Progressistes” a proposé pas moins de 14 vœux lors de ce conseil. De la ZTI Olympiades aux vœux mémoriels, de l’ouverture des bibliothèques le dimanche à la ligne de Tram T3, de la promotion des énergies renouvelables à la promotion des mathématiques, notre volonté est décliner localement la politique du gouvernement.

Soucieux également de la bonne gestion des deniers publics, nous avons demandé des informations supplémentaires sur le budget de l’organisation des Jeux Olympiques 2024.

Nous avons ainsi évoqué les sujets importants pour les parisiens. J’ai défendu pour ma part l’action du gouvernement sur l’éducation, priorité du Président de la République.

Sur les rythmes scolaires, j’ai défendu l’idée que l’heure n’était pas à l’affrontement stérile entre les pro 4 jours et les pro 4 jours et demi et que tout nouveau changement me semblait prématuré. J’ai également rappelé le projet de Jean-Michel Blanquer qui proposera un Plan Mercredi pour tous les écoliers avec des activités périscolaires de grandes qualité.

J’ai également présenté un vœu sur le dispositif « Devoirs Faits. » qui permet à tous les collégiens volontaires de faire leurs devoirs au collège après les cours, luttant ainsi contre les inégalités et réduisant l’échec scolaire.

La ZTI Olympiades était un sujet d’importance pour ce Conseil après l’annulation par le tribunal administratif de la ZTI.

Très favorable à la loi Macron et aux dérogations au travail dominical sur des zones de forte affluence, et prenant acte de l’avis négatif du préfet, j’ai fait une proposition alternative pour sortir de cette impasse.
Voici le vœu que j’ai déposé: ici

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.