Question écrite à M. Jean-Michel Blanquer sur l’appel à projets e-FRAN

Question écrite à M. Jean-Michel Blanquer sur l’appel à projets e-FRAN

Madame la députée Anne-Christine Lang attire l’attention du ministre de l’Education Nationale et de la Jeunesse Jean-Michel Blanquer sur l’importance de la recherche dans le déploiement du numérique à l’école.

Le numérique est un enjeu aujourd’hui central pour l’éducation de nos enfants : bien utilisés, les outils numériques présentent une véritable valeur ajoutée pédagogique et peuvent à ce titre se transformer en formidable opportunité pour l’égalité des chances. Pour que les politiques publiques soient le plus adaptées et efficaces possible en ce sens, les besoins du terrain et des acteurs doivent être précisément identifiés, et c’est dans ce cadre que les initiatives d’expérimentation sont essentielles.

L’appel à projets e-FRAN s’inscrit pleinement dans cette ambition. Lancé en 2015 dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, il a pour objectif de qualifier et de valider des pratiques d’enseignement et d’apprentissage avec le numérique, mais aussi de poser les problèmes que soulève la transition numérique de l’École. La Cour des comptes, dans son rapport de juillet 2019 « Le service public numérique pour l’éducation – Un concept sans stratégie, un déploiement inachevé », ajoute que ce projet doit permettre de « créer une communauté scientifique de niveau international pour le numérique éducatif en France ».

E-FRAN a donc sélectionné 22 projets en 2016 au sein de différents établissements scolaires pour faire figure d’expérimentations sur le terrain ; les projets sont à ce titre financés à hauteur de 39 millions d’euros, dont 19.4 millions au titre du Programme d’Investissements d’Avenir. Ils se révèlent très prometteurs par les conclusions qu’ils vont apporter.

Or, ces « projets ne sont importants que si on les suit, si on les accompagne, si on en fait la promotion et si on s’assure qu’ils essaiment » comme a déclaré la ministre Frédérique Vidal lors du premier colloque scientifique e-FRAN en 2018.

Par conséquent Mme Lang souhaiterait connaitre la date de publication des conclusions scientifiques de ces expérimentations, quatre ans après leur lancement. Dans le contexte actuel, où notre Ecole a effectué à marche forcée sa transition vers le numérique en raison de l’enseignement à distance qui s’est développé pendant la période de confinement, il serait intéressant que ces résultats puissent être  pris en compte par le ministère pour orienter sa politique en la matière.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.