L’Assemblée nationale a voté une loi qui facilitera la mobilité de tous au quotidien

L’Assemblée nationale a voté une loi qui facilitera la mobilité de tous au quotidien

 

Le 18 juin dernier, les députés ont adopté en première lecture le projet de loi d’orientation des mobilités, dit « LOM ».
Ce texte vise à garantir à des solutions de mobilité adaptées à tous, tout en tenant compte des attentes écologiques des Français.
  • Développer des solutions de mobilité efficaces et accessibles à tous.
La LOM met fin aux « zones blanches » de la mobilité en établissant officiellement sur l’ensemble du territoire des autorités locales organisatrices en la matière. L’objectif est de fournir une boîte à outils aux élus locaux afin qu’ils puissent développer des solutions de mobilité adaptées aux territoires.
Elle élargit également les dispositifs spécifiques pour les populations fragiles et régule davantage les transports en libre-service.
  • Réduire l’empreinte environnementale des transports.
Les transports sont aujourd’hui le premier secteur d’émissions de CO2 en France, avec 30% des émissions totales. Pour répondre à ce défi, les députés ont voté la mise en place progressive de zones à faibles émissions.
Parallèlement, le texte favorise l’essor du covoiturage et la réduction du coût des équipements de recharge électrique. Un plan vélo sera également activé pour étendre les pistes cyclables, sécuriser des stationnements et apprendre le vélo à nos enfants avant la 6ème.
Enfin, la LOM prévoit la création d’un « forfait mobilité durable » : un employeur pourra ainsi rembourser jusqu’à 400€ de frais de covoiturage / vélo par an à ses employés.
  • Investir davantage dans les infrastructures de transport.
Pour concrétiser toutes ces actions, l’Assemblée a voté un investissement de 13.4 milliards d’euros sur la période 2018-2022, ce qui représente une hausse de 40% par rapport aux quatre années précédentes.
Ce budget aura avant tout vocation à entretenir les réseaux de transports existants et à accélérer le désenclavement des territoires ruraux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.