Notre-Dame renaîtra de ses cendres

Notre-Dame renaîtra de ses cendres

Trois mois après l’incendie qui a ravagé la cathédrale, l’Assemblée nationale a définitivement adopté Mardi 17 juillet, le projet de loi pour la restauration de Notre-Dame de Paris.
Fleuron d’un art qui rayonna dans toute l’Europe, espace sacré et monument littéraire, lieu de mémoire de la France libérée, lieu de rassemblement et de recueillement populaires, Notre-Dame est, au travers des vicissitudes et des sursauts, le registre de nos destinées collectives.
C’est ce lien historique puissant qui fait de la reconstruction de Notre-Dame de Paris une nécessité et un défi contemporain inédit.
Les pouvoirs publics et la communauté nationale s’associeront donc pour générer les financements adaptés à l’ampleur et à la durée du chantier qui s’ouvre ; le lancement d’une souscription nationale permet dorénavant à chacun, selon ses moyens, de participer au financement des travaux de restauration de l’édifice.
Le présent projet de loi introduit un dispositif fiscal spécifique pour accompagner le versement des dons en faveur de la restauration : les versements bénéficieront d’une réduction d’impôt majorée à 75% dans la limite de 1 000 euros. L’excédent éventuel restera éligible à la réduction d’impôt au taux de droit commun, soit 66%. Cette mesure exceptionnelle s’applique au titre des dons effectués entre le 16 avril et le 31 décembre 2019.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.