Un Conseil de Paris riche pour le groupe “Démocrates et progressistes”

Un Conseil de Paris riche pour le groupe “Démocrates et progressistes”

 

Le Conseil de Paris tenait séance ce 5, 6 et 7 février 2018.
La séance débuta par un examen des divers rapports sur la propreté à Paris. La propreté est devenue un sujet prégnant pour les parisiens. Il donne lieu à un débat vif entre l’exécutif, les groupes communistes, écologistes, l’opposition LR, mais aussi avec notre groupe « Démocrates et Progressistes ».
Nous avons, tout au long de ce débat, mis en avant nos propositions ambitieuses, loin de la démagogie de certains car il nous semble pertinent que la propreté ne se règlera pas par l’augmentation en millions d’euros supplémentaires du budget, par l’extermination de rongeurs, ou par une privatisation totale des services. Pour notre groupe, la solution réside dans une meilleure organisation des moyens et des effectifs, en particulier entre l’Hôtel de ville et les mairies d’arrondissement.

Dans un souci de clarté et de cohérence entre les décisions de l’exécutif et leur mise en œuvre dans nos arrondissements, j’ai défendu le dispositif « Parcoursup » émanent de la loi sur l’orientation et la réussite des étudiants et dénoncé les caricatures de l’exécutif parisien qui reprenait un vœu du Parti communiste. Grâce à ce nouveau dispositif qui remplace le logiciel tristement célèbre « Admission Post Bac », les lycéens seront tout au long de l’année de Terminale mieux informés sur les différentes filières de l’enseignement supérieur et recevront en même temps la liste des compétences attendues. Cette nouvelle orientation mettra de l’humain dans le processus d’orientation, une cohésion d’ensemble évitant de bloquer les capacités d’accueil des filières sous tension… Bref une réponse logique et profitable pour tous.

Riche de mon expertise sur le sujet, j’ai également présenté un vœu demandant à la Mairie de Paris un bilan sur le dédoublement des classes de CP dans l’ensemble de l’Académie de Paris. Ce dispositif efficace dans la lutte des inégalités est salué par les parents d’élèves et les professeurs. Le vœu a été unanimement voté par le Conseil de Paris.

 

Suite aux récentes annonces de la Maire de Paris, notre groupe s’est interrogé sur les nouvelles mesures, couteuses, annoncées en janvier sans pour autant être budgétisées.
Une réponse étonnante de l’adjoint aux finances, évoquant les provisions qui permettraient de payer ces mesures.
Enfin, puisque le combat pour le droit des femmes est le fondement de mon engagement public, j’ai alerté le Conseil de Paris sur le sort de Théodora del Carmen Vasquez, jeune salvadorienne emprisonnée dans son pays, coupable d’après les autorités salvadoriennes d’avoir effectué une fausse couche. J’ai ainsi rappelé le sort qu’ont ces femmes dans encore beaucoup trop de pays, ne disposant pas librement de leur corps. Par la peine de prison que purge Théodora, elle en est devenue le symbole malheureux. J’ai incité, par l’intermédiaire du vœu voté de façon unanime, à signer la pétition ici et rappelé ma future visite à l’Ambassade du Salvador.

Bref, un conseil de Paris riche en débat dans l’intérêt des parisiens

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.