Audition de Cédric O Secrétaire d’État au numérique en commission des affaires culturelles et de l’éducation

Audition de Cédric O Secrétaire d’État au numérique en commission des affaires culturelles et de l’éducation

Le 5 mai dernier, la Commission des Affaires culturelles et de l’éducation a auditionné le Secrétaire d’Etat en charge du numérique, Cédric O. En cette période spéciale, les outils numériques sont indispensables pour poursuivre de nombreuses activités : télétravail, vie sociale, téléconsultations médicales, continuité pédagogique, etc.

L’expérience du confinement met une nouvelle fois en lumière l’importance de repenser la pédagogie éducative avec le numérique, afin que ce dernier puisse devenir une opportunité et un atout pour les élèves et les enseignants. Le ministre a ainsi affirmé que les investissements pour équiper les écoles en haut débit et en matériel devront se poursuivre après la crise ; leur déploiement devra être accompagné par les pouvoirs publics, afin que les acteurs de l’éducation s’approprient les outils et les utilisent à bon escient.

L’éducation de notre jeunesse et la formation des esprits critiques sont également les meilleures armes pour combattre durablement et efficacement l’un des fléaux de notre démocratie : les fake news. L’épidémie constitue un terreau favorable pour la désinformation, qui menace jusqu’à notre santé, par exemple lorsque certains contenus affirment que la javel tue le virus. Le ministre invite donc chacun à redoubler de vigilance et à vérifier les informations qui circulent sur le web.

Enfin, le Secrétaire d’Etat a tenu à dissiper les doutes à propos de l’application « StopCovid ». Son objectif est d’identifier les chaînes de contamination pour les freiner. La CNIL, le Conseil scientifique et l’Académie de médecine jugent l’application indispensable et proportionnée pour lutter contre le virus. De plus, « StopCovid » présente des garanties fortes concernant le respect de la vie privée : transparence totale, volontariat, anonymat, limitation dans le temps. L’application sera normalement disponible dans le courant du mois de juin.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.