Aide exceptionnelle aux plus modestes et aux demandeurs d’emploi

Aide exceptionnelle aux plus modestes et aux demandeurs d’emploi

La crise épidémique pèse lourdement sur les conditions de vie des personnes modestes, en particulier des familles. Nombre de ménages font face à de grandes difficultés pour subvenir à des besoins essentiels.

Face à elles, le Gouvernement et la majorité se mobilisent pour renforcer l’accompagnement des plus précaires à travers le renforcement de l’aide alimentaire, la mise à l’abri des personnes sans domicile fixe, la prolongation des droits aux aides sociales et la mobilisation de la réserve sociale et civique.

Le dispositif spécifique de solidarité représente un budget de 900 millions d’euros et concernera 4 millions de foyers. Ce financement s’ajoutera aux aides sociales versées mensuellement tout au long de l’année, et sera versé automatiquement aux personnes qui y ont droit le 15 mai 2020.

De plus, le Gouvernement a pris la décision de prolonger les droits aux allocations chômage pour tous les demandeurs d’emploi en fin de droits depuis le 1er mars 2020 ou qui seront concernés durant toute la période de crise sanitaire. Cette mesure exceptionnelle garantit aux personnes concernées le versement de leur allocation jusqu’à la fin du mois civil de fin du confinement, fixé à ce jour au 31 mai 2020. Cette date butoir pourra être revue en cas de prolongation du confinement.

Enfin, le dispositif de dégressivité de l’allocation d’aide au retour à l’emploi à hauteur de 30% au bout de 6 mois est suspendu, et ce durant toute la durée de la crise sanitaire.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.