Accord historique entre les 27 pour la relance de l’UE

Accord historique entre les 27 pour la relance de l’UE

À l’issue d’un Sommet européen extraordinaire débuté vendredi 17 juillet, les Vingt-Sept États membres ont trouvé, cette nuit, un accord pour un plan de relance historique, basé pour la première fois sur une dette commune.

Les 92 heures de négociations auront permis à l’Europe d’affirmer que le projet européen fonctionne grâce au respect, à la coopération et à la volonté de mettre en commun les capacités pour surmonter les difficultés.

Le « deal » trouvé à Bruxelles constitue un effort de solidarité européen sans précédent : il revient désormais au Parlement européen d’examiner le projet ce jeudi 23 juillet.

En vertu de cet accord, la Commission pourra emprunter jusqu’à 750 milliards d’euros sur les marchés. Les capitaux levés sur les marchés financiers seront remboursés d’ici à 2058.

Le consensus a permis d’aboutir à 390 milliards d’euros de subventions directes aux États les plus touchés par les conséquences directes de la pandémie et 360 milliards d’euros de prêts ; la France, pour sa part, recevra 40 milliards d’euros de subventions.

L’accord consolide l’Europe comme champion du climat : les dépenses induites cibleront pour 30% des projets liés au climat, et devront être compatibles avec les engagements européens portant sur la neutralité carbone d’ici à 2050.

Enfin, pour rembourser les fonds levés dans le cadre de Plan de relance, les dirigeants de l’UE sont convenus de fournir à l’Union de nouvelles ressources : dès 2021, une nouvelle taxe sur les plastiques sera introduite. En parallèle, la Commission présentera une proposition de mesure d’ajustement carbone et de taxe numérique, soutenue par la France.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.